Peut -on vraiment connaitre quelqu’un ? Si oui, jusqu’à quel point ?

Nous nous sommes toujours posés cette question quasi existentielle. Pour ceux et celles qui ont fait un peu de philosophie à l’école, nous devons dire que c’est un sujet qu’ils peuvent bien remettre en question. La question de la connaissance de l’autre, de la connaissance d’autrui, est une question qui n’aura presque jamais de réponses. Tout ce que nous pouvons faire, c’est juste essayer de voir comment on peut entrevoir la relation avec l’autre, la relation avec les autres, avec al société. Donc, nous sommes parvenus au point où, nous allons voir les différents points de vue qui s’opposent, au sujet de la connaissance véritable de autrui. Qui est autrui ? Qui est l’autre ? Voilà autant de questions que nous aurons à traiter dans la suite de notre article de ce jour.

connaissance autrui

Pouvons nous dire avec certitude que nous connaissons l’autre ?

 

Autrui est comme un reflet dans lequel on peut se voir, dans lequel on se sait exister. Nous pouvons nous positionner dans le monde qui nous entoure, grâce déjà à la présence de l’autre. Nous sommes définis aussi par l’autre, mais pouvons nous dire que nous le connaissons? Il s’agit là d’une autre question.
Certaines personnes affirment que nous pouvons vraiment connaitre l’autre. Et ils s’appuient sur le fait que l’autre nous donne des informations pour mieux le connaitre, à travers ses agissements, à travers ses actes et ses paroles.
D’autres personnes par contre disent que nous ne pouvons pas savoir qui est vraiment autrui, car nous ne sommes pas autrui. Nous ne voyons que ce que autrui veut bien nous montrer. Et de ca fait, nous ne pouvons nous dire que nous connaissons autrui.